Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

01_Orthophoto_place de la gare_FribourgImage2_E 20160211_IMAGE01_NUIT_RA Plan_situation_1800x1170structure_1800x1170

Surplombant les méandres de la Sarine, le cœur de la ville de Fribourg s’étend entre le mince éperon de la vieille ville et la gare située 1.5 km en amont. Tel un chapelet, une succession de 6 espaces publics majeurs ponctuent cet axe de la cité. Deux d’entre eux font l’objet du présent projet. La Place de la gare, située à l’intersection entre l’Avenue de la Gare et le Boulevard de Pérolles, s’impose naturellement comme espace liminaire d’importance auquel il s’agit de conférer une identité propre et emblématique. S’ensuit un vaste secteur transversal Nord-Sud qui s’étend entre l’Esplanade de la Poste et le Parc de Grand Place en passant par la place Jean Tinguely située devant le théâtre.

Le projet se veut épuré, résolument contemporain et ancré dans son contexte. Inspiré du rail et des lignes de force urbaine, le revêtement au sol est composé de bandes de pierre ou de béton sur un tapis d’enrobé. Il s’agit d’une solution simple et économique qui définit un périmètre piéton uniforme et continu sur l’ensemble de la surface. La densité variable des bandes offre une lecture claire de deux espaces publics distincts. Le prolongement de certaines de ces lignes évite la rupture spatiale entre les deux espaces majeurs et assure la cohérence de cet axe qui guidera le piéton jusqu’à la vieille ville. Ce même jeu de bandes intègre les espaces destinés à la mobilité TIM.

Les divers éléments architecturaux et de mobilier émergent systématiquement de la trame au sol. La simplicité de l’aménagement permet une mise en valeur du contexte architectural environnant. Chacun des deux espaces est ainsi garant d’une identité bien distincte.

Espace emblématique en entrée ou sortie de ville pour tous les habitants ou visiteurs qui y transitent, la Place de la gare retrouve sa stature de grande place urbaine fribourgeoise. Un vaste couvert surélevé est implanté au cœur du site. Née de la rencontre entre les lignes de chemin de fer, l’Avenue de la Gare et le Boulevard de Pérolles (axe structurant du XIXe), ce nouvel élément identitaire par sa perception évidente depuis chacun de ces axes précédemment cité, agit comme un élément fédérateur qui résout aussi bien les contraintes spatiales que les besoins pragmatiques de protection des voyageurs à proximité de la station de bus située au Sud. Le traitement architectural offre une identité forte sans toutefois concurrencer le bâtiment de la gare qui reprend toute son importance au sein de la place.