VING

Le site était anciennement occupé par les entrepôts et l’administration de l’entreprise de vente d’habillement par correspondance Veillon. Les alentours sont constitués de parkings et d’éléments paysagers naturels (bosquets et arbres isolés) et de plantations paysagères (alignement d’arbres le long de parking et massifs ornementaux).

En raison de l’importance de l’opération, une réalisation par étape est prévue. La première étape concerne la partie sud du quartier. Cette première étape de construction est elle-même découpée en quatre lots. Un processus de mandats d’étude parallèles a été mis en place pour les lots A et B. Le lot A prévoit essentiellement des logements (environ 6’600 m2 de logement et 1’500 m2 de commerces de proximité). Le projet pour le lot A propose une gradation harmonieuse de la volumétrie et la morphologie bâtie de Bussigny tout en définissant un nouvel espace public majeur au cœur du site : la place Veillon.

Par sa morphologie, le bâtiment articulé en trois séquences distinctes s’aligne à ses extrémités Nord et Sud sur la route de Buyère et il s’en libère dans sa partie centrale pour former :

  • A l’Ouest, côté Buyère, un jardin collectif destiné aux habitants, délimité par une pergola qui marque la transition entre le jardin et le domaine public de la route.
  • A l’Est, Côté Veillon, une place à usage public. Cette place se décompose en trois séquences qui se différencient par leur matérialité et par leur programmation.
  • Au Sud, avec l’accès principal, se trouve le cœur des activités hôtelières et commerciales à l’échelle du quartier étendu, dans une ambiance minérale et dynamique.

Un travail sur la volumétrie des bâtiments et sur l’intégration topographique permet une optimisation des impacts visuels tout en proposant une variété d’espaces qualitatifs. Au rez-de-chaussée inférieur, le bâtiment occupe la totalité de l’espace compris entre la route de Buyère et la place. Les activités et commerces de proximité, situés au même niveau, s’ouvrent généreusement sur la place Veillon au travers d’une galerie couverte. Depuis le rez-de-chaussée supérieur, les trois premiers étages forment un ruban continu entre le jardin et la place. Le jardin, à caractère paysager, est travaillé comme un espace de vie collectif partagé par les habitants. On y trouve les entrées des logements et les locaux communs. Le bâtiment offre environ 160 appartements pour la plupart en double orientation ou en traversant. Ces typologies permettent une flexibilité dans l’occupation du logement. Des loggias occupent les angles des volumes bâtis et offrent un maximum de dégagement. Le programme résidentiel est complété par une grande salle commune, ainsi que d’environ 2’100 md’activités et d’environ 200 places de stationnement souterraines.

L’enjeu de ce projet dans un secteur en pleine mutation possède plusieurs facettes. A l’extérieur du périmètre de réflexion, il est l’occasion de requalifier la route de Buyère pour l’arrivée du tram. A l’intérieur du périmètre de réflexion, il a fallu composer avec, comme seul élément stable et connu le légendaire bâtiment Veillon et sa réaffectation.