Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

image-dentd'oche-fza

Le projet est la surélévation du bâtiment situé à l’avenue de la Dent d’Oche 1 à Lausanne. Ce dernier a été construit en 1938 par l’architecte Walter Baumann puis surélevé d’un étage en 1947.

Le bâtiment existant se distingue par la finesse de son expression architecturale ainsi que par la variété de composition de ses façades. Aucune d’entre elle n’est identique, chacune s’adapte à son orientation. De plus, les différents encadrements de fenêtres et les tablettes de balcons en saillie accentuent la subtilité de l’ensemble.

Le projet de surélévation respecte le langage de l’existant et en reprend certaines lignes directrices telles que les fenêtres d’angles et le marquage horizontal des corniches. L’arrondi, fortement visible dans l’expression du bâtiment, est lui aussi subtilement réintégré dans le garde-corps de l’attique et crée, de cette manière, un lien fort entre l’existant et la surélévation.

La surélévation du bâtiment implique la démolition de la toiture existante. Ce qui permet la création d’une nouvelle couverture étanche et isolée selon les normes actuelles. Le nouvel étage abrite un appartement de 3,5 pièces s’ouvrant au sud-est sur le parc de Milan et sur les montagnes alentours, alors que la zone nuit fait face au nord-est et ouest, bordé par une généreuse terrasse ouverte à 360.

Les travaux prévoient aussi la construction d’un nouvel ascenseur qui dessert la totalité des étages afin de remplacer l’installation actuelle qui ne s’arrête qu’à quatre niveaux. La dépose du système actuel permet la création d’un réduit par étage, utile pour la conciergerie.

Le projet ne se limite pas à la construction d’un appartement en attique mais améliore aussi l’habitabilité de l’ensemble du bâtiment. En effet, une ventilation est créée dans chaque logement existant, à l’aide de réglettes placées sur les fenêtres et l’extraction de l’air vicié par les salles de bains. De plus, 24 m2 de panneaux solaires thermiques viennent en toiture assurer une économie d’énergie et réduire l’impact environnemental du bâtiment.

Le projet prévoit également la création d’une place de jeux à l’angle ouest de la parcelle, loin des voies de circulation et dans un emplacement ensoleillé. L’usage de cette place de jeux est réservé exclusivement aux locataires de l’immeuble