Le site des Plaines-du-Loup, partie intégrante du projet Métamorphose, accueillera un écoquartier d’environ 8’000 habitants et emplois. Cette urbanisation se fera progressivement. En lien avec le phasage intentionnel de réalisation du quartier, le site est découpé en quatre PPA. Le PPA1 est composé de cinq pièces urbaines. La pièce urbaine D est elle-même divisée en six lots, dont deux concernent la Société Immobilière Lausannoise pour le Logement SA (SILL SA) – un lot logements subventionnés et un lot logements en PPE. Un concours de projets d’architecture à un degré, en procédure ouverte aboutissant à deux classements sur les deux lots distincts, est lancé en décembre 2018.

La pièce urbaine D se caractérise par la générosité des espaces publics bordant son périmètre constructible et par son programme public central au sein de la première étape de réalisation du quartier, l’école et la place.

L’immeuble qui complète la partie Nord-Ouest de l’ilot de la pièce urbaine D est dédié à de la PPE. La volonté de favoriser une diversité de modes d’habiter et d’inciter les rencontres entre utilisateurs des lieux ont guidé les options de développement pour cet immeuble.

Une unique et généreuse cage d’escaliers/ascenseur s’étire en une rue intérieure, baignée de lumière naturelle et réunit les entrées de tous les appartements. L’implantation du volume vise à favoriser les appartements traversant. Le bâtiment, dès qu’il échappe à la hauteur de la terrasse de l’EMS (soit deux niveaux) offre une typologie d’exception s’ouvrant généreusement vers le Sud et la vue. Quant à la partie mitoyenne au Nord, elle accueille en son dernier étage une grande terrasse, en prolongement de la salle commune, proposant notamment des jardins potagers en bacs idéalement exposés et disponibles pour tous.

Au total, 33 appartements sont répartis comme suit : 13 x 2.5 pièces, 12 x 3.5 pièces, 7 x 4.5 pièces, 1 x 5.5 pièces. Les typologies des appartements en plan ouvert, s’articulent autour de profondes loggias amenant la lumière naturelle jusqu’au cœur des espaces de vie. Ces loggias offrent une surface extérieure protégée qui constitue une vraie pièce à vivre supplémentaire, presqu’en toute saison.

L’expression du bâtiment met en exergue de grand panneaux verticaux de façade en faïence encadrés de béton blanc. Le socle du bâtiment est quant à lui revêtu de panneaux de béton préfabriqué qui assurent sa durabilité au niveau du sol. Les fenêtres et portes-fenêtres en bois-métal, dotées de triple vitrage garantissent les performances thermiques de l’enveloppe, une bonne durabilité, et l’aspect chaleureux du bois dans les appartements.

La construction du projet permet de respecter des exigences Minergie P Eco ou équivalent. Les matériaux utilisés pour la construction ont un faible impact sur l’environnement. Une attention particulière est apportée pour l’utilisation de matériaux indigènes et/ou recyclés. De plus, dans le cadre du projet, l’adoption d’une démarche SMEO permettra d’évaluer les meilleures options pour les matériaux de construction, dans une vision holistique des aspects liés au développement durable.