Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

 

Le site des Plaines-du-Loup, partie intégrante du projet Métamorphose, accueillera un écoquartier d’environ 8’000 habitants et emplois. Cette urbanisation se fera progressivement. En lien avec le phasage intentionnel de réalisation du quartier, le site est découpé en quatre PPA. Le PPA1 est composé de cinq pièces urbaines. La pièce urbaine D est elle-même divisée en six lots, dont deux concernent la Société Immobilière Lausannoise pour le Logement SA (SILL SA) – un lot logements subventionnés et un lot logements en PPE. Un concours de projets d’architecture à un degré, en procédure ouverte aboutissant à deux classements sur ces deux lots distincts, est lancé en décembre 2018.

La pièce urbaine D se caractérise par la générosité des espaces publics bordant son périmètre constructible et par son programme public central au sein de la première étape de réalisation du quartier, l’école et la place.

L’implantation du bâtiment est définie par l’image directrice : il est orienté Est-Ouest et reconnaît de fait les deux situations spécifiques de son contexte proche: coté Est, la route des Plaines du Loup et son caractère passant et actif, côté Ouest, la cour Est qui présente un caractère résidentiel plus calme et marque la transition avec la future école. Dès lors, le bâtiment proposé travaille avec cette dialectique dans la matérialisation de ses façades qui répondent chacune à un environnement qui lui est propre. A l’Ouest, une façade soulignée de généreux balcons et largement vitrée, à l’Est, une façade percée de fenêtres en réponse urbaine à la route des Plaines du Loup.

Les 41 appartements, dans leur grande majorité traversant, sont répartis comme suit : 17 x 2.5 pièces, 14 x 3.5 pièces, 8 x 4.5 pièces, 2 x 5.5 pièces. Ils bénéficient tous de généreux balcons prolongeant les espaces à vivre. Une fois le vestibule d’entrée franchi, l’espace de l’habitat s’articule autour d’un noyau / meuble en bois qui oriente l’espace de vie et contient les éléments techniques des services et les rangements. Un dialogue de matière se fait entre le bois et le béton. L’écrin minéral de béton est révélé par la présence élégante d’un meuble en bois structurant l’espace et constitué de la même essence que celui des fenêtres.

La construction du projet permet de respecter des exigences Minergie P Eco ou équivalent. Les matériaux prévus pour la construction ont un faible impact sur l’environnement. Une attention particulière est apportée pour l’utilisation de matériaux indigènes et/ou recyclés. De plus, dans le cadre du projet, l’adoption d’une démarche SMEO permettra d’évaluer les meilleures options pour les matériaux de construction, dans une vision holistique des aspects liés au développement durable.