00_orthophoto_saut de mouton_

Les deux photos ci-dessus : © photodrone.pro

Les deux photos ci-dessus : © Sami Farra

 

Dans le cadre de l’ambitieux programme Léman 2030 développé par CFF Infrastructure, plusieurs projets majeurs d’amélioration de la ligne Genève-Lausanne sont en train de voir le jour. A ce titre, le projet de saut-de-mouton entre la halte de Prilly-Malley et la gare de Renens constitue un des éléments-clés de ce programme.

Il s’agit d’un ouvrage d’art de 1.2 kilomètre de long, constitué de 66 portiques en béton et qui dessine un ruban articulé dans le paysage de l’Ouest lausannois. Ce pont permettra aux trains de se croiser à des niveaux différents sans perte de vitesse et sans conflit, ce qui constitue un gain d’efficacité important sur le tronçon ferroviaire le plus dense de Suisse occidentale, entre Lausanne et Renens.

Le système porteur choisi offre à l’ouvrage une grande transparence, ce qui lui permet d’entretenir des relations harmonieuses avec son environnement : perméabilité des vues, effets cinétiques et mouvements de terrain sont autant d’éléments qui intègrent l’ouvrage dans un contexte en pleine transformation.

Associé à cet ouvrage, le projet comporte également la réfection et l’agrandissement du passage inférieur du Léman. L’amélioration des parcours de mobilité douce ainsi que la convivialité de la galerie sont renforcées. Les murs d’ailes étroitement liés aux talus paysagers favorisent l’intégration harmonieuse du passage à son contexte immédiat.

Enrichissant son expérience dans le domaine des infrastructures de transports, le bureau expérimente, avec le projet de saut-de-mouton, une échelle d’ouvrage, qui associe à la vision territoriale et paysagère une réduction formelle du projet d’architecture aux seules contraintes de génie civil et ferroviaires.